Une nouvelle expérience de passage à la caisse avec les lentilles connectées : est-ce possible ?

Depuis le boum d’internet et la prolifération des nouvelles technologies, les questions sont nombreuses. Les experts financiers s’intéressent particulièrement aux modifications des systèmes de payements. On parle d’une nouvelle expérience du passage en caisse avec les lentilles connectées. Le point.

La monnaie est de plus en plus obsolète

De nos jours, on se rend bien compte que la monnaie telle qu’on la connaissait est de plus en plus obsolète. Même les cartes de crédit ont laissé leur place au portefeuille virtuel. Il faut dire que ces derniers présentent de nombreux avantages. Sac à main plus allégé, un transport plus en sécurité et une facilitation du passage en caisse : la société de consommation est de plus en plus virtuelle.
Diverses applications de payement en ligne ont vu le jour, et ce, depuis quelques années. Il en est même qui sont spécifiques à une population en particulier. Que ce soit en design ou en navigabilité, les entreprises qui en sont à l’origine ne tarissent pas d’effort pour proposer des programmes toujours plus rapide et plus simple afin de promouvoir le payement virtuel et l’obsolescence des billets verts.

La théorie des lentilles connectées : qu’est-ce que c’est ?

On vit aujourd’hui dans l’ère des Smartphones, ce qui explique, selon certains, la recrudescence de cette approche. Mais les avancées technologiques permettent de dire que d’ici 20 ans, les portefeuilles virtuels pourront être remplacés par un nouveau système de payement : celui des lentilles connectées.
Avec cette technique, il suffira de regarder les prestations pour régler la consommation. Ce sera une nouvelle expérience de passage en caisse, plus rapide, plus performante et plus sécurisée que jamais. On consomme tout en payant, comme c’est déjà le cas avec certaines prestations réglables en avance, tel que Uber.
Le seul inconvénient, selon les psychiatres, est que l’homme aura tendance à s’isoler de plus en plus. Il n’aura plus besoin d’entrer en interaction avec ses semblables. Un état de choses qui pourrait impacter sur sa qualité de vie. La pérennisation de notre espèce est basée sur notre sens de l’entraide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *